100$, pas une cenne de plus!

Il y a quelques semaines, je me suis donné un gros défi : vivre, et bien vivre, avec uniquement 100$ par semaine.

Est-ce que j’ai réussi à bien vivre avec un budget si serré?

Eh bien oui. Étonnement, assez facilement. Bon, bien sûr, il y a quelques conditions…

100$ par semaine

rick (Creative Commons)

Comment?

Mon 100$ par semaine, c’est le budget que je me donne pour mes dépenses. Bref, ça n’inclue pas mon loyer, Vidéotron, Hydro-Québec et mes dépenses médicales. Mon 100$ par semaine, c’est donc mon épicerie, mes produits de beauté, mes sorties, mon transport et mes autres dépenses variées.

Plusieurs ne croient pas que c’est assez pour vivre confortablement… mais ce l’est! Il faut simplement y mettre un peu d’effort. Pour l’épicerie, je vous invite à lire ce billet, où je parle de mes trucs pour manger sans dépenser (et je vous re-jure que c’est possible de faire une épicerie qui a bin de l’allure, pour une personne, pour 30$!). Fan de resto? Il faut opter pour la qualité, pas la quantité. Un 50$ dépensé dans un bon resto, une fois aux deux semaines, est tellllllement un meilleur investissement que trois repas au St-Hubert, Subway et Eggspectation!

Produits de beauté? À peu près tout tombe en vente une fois par mois. Il faut simplement planifier ses achats : acheter avant que le besoin arrive, quand le prix est le bon!

Respecter son budget

Comment arriver à calculer combien on dépense? La technique que j’ai choisie est simple : le dimanche, je retire 100$ au guichet. Après, c’est fini. Tout simplement.

Bon, il m’est arrivé de dépasser d’environ 5$ et d’utiliser ma carte de débit. Et il m’est aussi arrivé d’acheter une carte cadeau chez Maison Corbeil à 650$ afin de changer ma table de cuisine (mais la carte valait réellement 1000$!)… Mais généralement, je réussis. J’ai la chance d’avoir les moyens de pouvoir dépasser mon budget, mais j’aime mieux mettre de l’argent de côté (pour des voyages, un jour être proprio d’un condo, etc.).

L’idée générale

En fait, l’idée, c’est simplement de se donner un budget et de se donner les outils pour y arriver. Pour moi, qui a la dépense facile, c’est d’avoir de l’argent comptant et de cacher mes cartes. Comme ça, quand l’argent est parti, l’argent est parti. Peut-être que pour vous l’outil ou le montant sera différent… Il faut simplement respecter ses moyens!

Quelles sont vos tactiques pour moins dépenser?

5 réponses à 100$, pas une cenne de plus!

  1. Robert 24 avril 2016 à 10 h 48 min #

    Je fais ce truc depuis 10 ans. Mais moi c’est 200$ car la nourriture me coûte environ 120$ et je garde l’autre 80$ pour dépense divers et me gâter parfois. J’ai commencé ce truc quand j’étais étudiant et j’ai jamais arrêté même si maintenant je pourrais dépenser beaucoup plus ! J’ai mis énormément d’argent de côté grâce à ce truc.

    • Beatrice 24 avril 2016 à 12 h 14 min #

      Wow, 10 ans, bravo!! À voir si je réussirai aussi longtemps…! :)

  2. Andréanne 9 janvier 2017 à 21 h 32 min #

    Excellente idée! Je m’y mets aussi! Merci :)

    • Beatrice 9 janvier 2017 à 21 h 51 min #

      J’espère que ça t’aidera! Merci!

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’hiver en voyage sous le soleil - Économies et cie - 17 février 2016

    […] attendant, elle s’accorde un budget de 100 $ par semaine pour ses dépenses (excluant son loyer et ses dépenses de télécommunications). Elle n’a pas […]

Laisser un commentaire

Ne manquez plus un seul billet!

Abonnez-vous à l’infolettre mensuelle et recevez gratuitement le ebook 10 trucs pour économiser à l’épicerie... sans effort!

+11
Tweetez
Partagez5
Épinglez3