Prendre l’avion à Burlington : est-ce que les économies en valent la peine?

Pour la première fois, lors de mon voyage en Irlande, j’ai opté pour un départ depuis Burlington.

La raison était simple : j’avais trouvé (ce que je croyais être) un deal de la mort sur Yulair.com.

Je suis allée, je suis revenue, maintenant vient le temps de l’analyse : est-ce que les économies valent les heures supplémentaires en transit?

prendre l'avion à Burlington

Mon billet

J’ai trouvé un billet Burlington-Dublin à 765$US aller-retour en mars, pour mon voyage en octobre.

À ce moment, lorsque je faisais une recherche de prix, pour les mêmes dates, je ne trouvais rien en bas de 1200$, à départ de Montréal.

Une recherche rapide sur Skyscanner démontre qu’il y a, en date du 14 octobre, des vols entre 800$ et 1400$ aller-retour, au cours de la prochaine année.

Donc, deal du siècle, on repassera. Mais quand même un bon prix. Alors j’achète.

Peu importe votre budget, voyager, c'est possible! Visitez la page « Destinations » pour une bonne dose d'inspiration et pour découvrir des astuces pour économiser avant et pendant votre escapade.

Mon expérience

Mes parents ont accepté de venir me reconduire à l’aéroport de Burlington. Ce fut donc gratuit, mais plutôt long… 2 heures de voiture, quand on s’apprête à faire plusieurs heures de vol, ça semble encore plus long que ce que c’est. Surtout que mes parents devaient être à Québec pour 17h (!), donc nous sommes arrivés très, très, très d’avance à l’aéroport.

Mon trajet allait comme suit :

  • Burlington – New York avec Jet Blue
  • New York – Dublin avec Aer Lingus

Par chance, Jet Blue et Aer Lingus font partie de la même alliance, et leurs vols arrivent/quittent depuis le même terminal, soit le (magique) Terminal 5 de JFK. Un stress de moins!

New York

J’ai donc quitté Montréal peu après 11h, le 24 septembre. Nous sommes arrivés à Burlington à environ 13h30 (par chance, il y avait très peu d’attente aux douanes).

Mon vol ne décollait cependant qu’à 17h29… 4 heures d’attente! Au moins, le WiFi est gratuit…

Le vol de Burlington à New York avec JetBlue s’est très bien déroulé; bien que l’heure d’atterrissage est indiquée comme 19:01 sur mon billet, le vol dure en fait moins d’une heure. Ce qui est long, c’est tout le tralala qui va autour.

Avec un peu plus de deux heures au Terminal 5, j’ai donc opté pour l’un des nombreux restos où j’ai pu manger un tartare de thon et des fèves edamame… Miam! (Au retour, j’ai plutôt opté pour une manucure. Sérieux, ce terminal est fou. Et le WiFi est gratuit.)

Puis, c’était le temps de mon vol New York – Dublin, qui m’a menée en Irlande pour 8h55, heure locale.

Aucun retard, aucun problème… Et si on fait le calcul, ça m’a quand même pris 17 heures pour me rendre à DUBLIN. Et ma première destination en Irlande était Galway, à environ 2 heures d’autobus de Dublin…

Même situation au retour, où j’ai passé 20 heures en transit (!). J’ai dû quitter l’auberge de jeunesse de Dublin à 7h30 (trafic + vol vers les États-Unis = horreur) pour un vol à 10h45. Et j’ai mis les pieds chez moi à… 22h! En effet, mon avion a atterri à Burlington à 16 h 20, mais le prochain autobus vers Montréal (environ 30$) ne quittait qu’à 19h… Et il était en retard.

Le verdict?

Est-ce que je reprendrais l’avion de Burlington? À moins que je puisse obtenir un rabais vraiment significatif, ou que le transit ne soit pas très long, non, je ne crois pas.

Pour moi, payer un petit peu plus vaut amplement le coût des heures gagnées, quand on parle de transport en avion. Ça dépend de vos priorités!

Ah et le pire? Yulair a trouvé une offre à 787$ CAN, depuis Montréal, quelques mois plus tard…

Avez-vous déjà pris l’avion à Burlington pour épargner?

Ce billet vous a été utile? Réservez l'hébergement pour votre prochaine escapade sur booking.com et aidez à soutenir ELC : je recevrai une petite commission qui m'aidera à poursuivre la mission du blogue sans que ça ne vous coûte un sou de plus.

,

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Ne manquez plus un seul billet!

Abonnez-vous à l’infolettre mensuelle et recevez gratuitement le ebook 10 trucs pour économiser à l’épicerie... sans effort!

+11
Tweetez
Partagez12
Épinglez