Avoir le temps vs. prendre le temps

Je suis présentement à la recherche d’un emploi ou contrat, donc j’ai beaucoup de temps libre. Et cette liberté soudaine m’a donné envie de me questionner sur ce « temps », dont on dit toujours manquer…

Depuis le 1er janvier, je vois tout le monde sur les réseaux sociaux qui s’énerve avec les smoothies verts et les cures de désintox et tout le tralala « pour bien débuter l’année ». Loin de moi l’idée de me lancer là dedans. J’aime manger, j’adore mes repas chauds réconfortants l’hiver. Surtout quand j’ai le temps d’en cuisiner (alors que j’écris ces mots, je sens l’osso buco qui cuit au four… bonheur!).

Je ne crois pas que c’est en changeant mon alimentation pendant une semaine que je changerai ma vie. Je crois que le changement, il se passe par notre perception du temps.

Le temps

En décembre, j’avais accepté un contrat pour lequel je devais me déplacer à l’autre bout de la ville tous les matins. Heure de départ de la maison : 7 h. Pour la lève-tard que je suis, de la torture!

Puisque je souffre de déprime saisonnière, le lever alors qu’il faisait encore noir était particulièrement dur. J’ai alors pris une drôle de décision : me lever PLUS tôt, afin de prendre une douche réconfortante, profiter de mon café et faire une séance de luminothérapie. Le résultat? Beaucoup plus d’énergie, beaucoup moins de fatigue. Malgré un réveil encore plus tôt.

Je n’avais pas le temps, mais je l’ai pris quand même.

 « J’ai pas le temps… ni l’argent »

Deux excuses que l’on utilise à toutes les sauces, à gauche et à droite.

Oui, certains ont des horaires qui font qu’ils n’ont réellement PAS le temps. Eh oui, certains vivent des difficultés financières qui font qu’ils n’ont réellement pas les moyens de s’offrir de petits bonheurs.

La plupart d’entre nous choisissent simplement de ne pas le prendre, le temps. Et il est possible de le prendre, sans grands moyens… ni grand temps. Des exemples?

Tannée de ma peau sèche qui craque à en faire mal et saigner l’hiver, j’ai décidé de crémer mon corps tous les matins après avoir pris ma douche. Je n’ai jamais pris le temps de faire cette étape cruciale, auparavant. Et je n’ai pas utilisé une crème fancy à 1000 dollars pour le faire : pour mon corps, j’utilise une bonne vieille crème Dove que j’ai trouvée à rabais. Pour mon visage, j’utilise des produits plus dispendieux, donc couper sur les soins pour le corps (tout en trouvant une solution qui marche!) me convient parfaitement.

Je déteste m’entraîner. On a beau me rappeler toutes les raisons pour lesquelles je devrais faire du sport, rien à faire, je n’aime pas ça. J’ai essayé les activités de groupe, la course, le gym avec entraineur, tout. Ça m’emmerde. Ajoute le fait que je n’ai pas l’argent pour m’abonner au gym et BOOM! Excuse parfaite. Mais bon. J’ai pris beaucoup de poids récemment, et même si j’aimerais dire que c’est l’aspect santé qui me motive à changer, les livres en trop me dérangent surtout parce que je trouve pas ça très beau.

Où est-ce que je veux en venir avec ça? J’ai commencé, il y a quelques semaines, à faire des étirements et petits entrainements en regardant la télé le soir. Ce n’est pas grand-chose, mais puisque je suis incapable de *seulement* regarder la télé (je finis toujours par avoir mon ordi sur mes genoux!), ça m’occupe. J’essaie de prendre le temps. Je l’ai toujours eu ce temps, j’adore regarder la télé après le souper. Mais je choisissais alors de faire quelque chose d’autre. Et ça ne me coûte pas un sou.

Pis les petits bonheurs, bien si on les choisi avec attention, on peut s’en permettre quelques-uns même cassée. De l’osso buco, une recette « dispendieuse »? Pas si on utilise des jarrets de porc frais trouvés à 12$ pour 7 chez Super C. Un petit détour par le spa? On profite des offres spéciales. Une journée de relaxation? Ça ne prend qu’un bain, un livre et une bouteille de bulles!

Alors : prenons le temps. On l’a, on est en vie.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Ne manquez plus un seul billet!

Abonnez-vous à l’infolettre mensuelle et recevez gratuitement le ebook 10 trucs pour économiser à l’épicerie... sans effort!

+13
Tweetez
Partagez217
Épinglez