Mon séjour en Abitibi-Témiscamingue en 15 photos

J’ai récemment passé près de 5 jours en Abitibi-Témiscamingue, cette région lointaine, séparée du monde par un immense parc national, que je rêvais de visiter depuis quelque temps. Au départ, je voulais visiter par curiosité, car je connais quelques personnes qui viennent du coin. Puis, le printemps dernier, j’ai rencontré Anne-Marie de l’ATR de l’Abitibi-Témiscamingue à la Bourse des Médias, qui m’a parlé du Festival de Musique Émergente.

Il fallait que j’y aille.

Premier de quelques billets sur la région et sur mon expérience au festival, voici quelques-unes de mes photos préférées de mon séjour…

Parc national d’Aiguebelle

Abitibi-Témiscamingue

Est-ce que je me risque à l’écrire? L’Abitibi me rappelle mon lieu préféré au monde, la Tasmanie. On retrouve dans ce coin de pays cette nature à l’état brut qui m’a tant séduite en Tasmanie. Bon, la température n’est pas *tout à fait* la même, et la belle mer bleu turquoise est remplacée par des lacs un peu… bruns. Mais tout de même. Magnifique.

Le parc national d’Aiguebelle, entre Rouyn-Noranda et Amos, est un joli endroit où il ferait bon de tester mes habiletés de kayakeuse, ou encore, passer la nuit dans l’une des cabanes que l’on trouve sur le site.

Le temps étant limité, j’y ai plutôt fait une balade de quelque 3 kilomètres. J’aimerais d’ailleurs me donner deux mentions spéciales : 1) pour avoir fait cette randonnée en portant des petits souliers de toile parce que je n’avais pas pensé amener mes bottes de marche avec moi (bravo) et 2) pour avoir traversé le pont suspendu que l’on voit (un peu) dans la photo du bas, non pas sans crier de peur une ou quatre fois.

Abitibi-Témiscamingue

Abitibi-Témiscamingue

Kensico au FME

Si je voulais assister au FME, c’était pour les spectacles en salle et les découvertes musicales, oui, mais surtout pour ces « spectacles impromptus » gratuits dont j’avais tant entendu parler. Des spectacles de jour ou de soir, dans des endroits inusités, qui rendent l’expérience vraiment différente de tous les autres festivals. Je pense entre autres à cette performance de Kensico, qui avait lieu à la Gare de Noranda.

Abitibi-Témiscamingue

Sur les rails (toujours en service, oups), des familles qui se promènent en profitant de la musique. Le soleil qui surexpose les photos, et le charme d’un décor ouvrier/industriel.

Abitibi-Témiscamingue

St-Honoré

Bien sûr, je ne pouvais visiter un nouvel endroit sans tester quelques-uns des restaurants les plus populaires du coin. Projet d’un boulanger français qui s’est installé dans la région, le St-Honoré est un petit endroit charmant, mais surtout, la nourriture y est délicieuse. J’y ai déjeuné avec Anne-Marie et Guillaume de l’ATR et j’aurais tellement voulu y retourner pour goûter aux sandwichs (ou aux gâteaux, soyons honnêtes), mais ils sont fermés les dimanches et lundis, seuls moments de libre que j’avais.

À tester, sans faute.

Abitibi-Témiscamingue

Balade à vélo

Bonne idée : à Rouyn-Noranda, il est possible de louer des vélos gratuitement pour 2 heures, afin de parcourir le sentier de 8,4 kilomètres qui fait le tour du lac Osisko. Une balade facile et agréable, où on découvre autant des quartiers résidentiels, de la verdure que le côté industriel de la ville.

Abitibi-Témiscamingue

Abitibi-Témiscamingue

Abitibi-Témiscamingue

Laurence Hélie au parc botanique à fleur d’eau

Un de ces concerts impromptus auxquels j’avais si hâte : Laurence Hélie au parc botanique à fleur d’eau. Finalement, c’était tellement plein que j’ai dû regarder le spectacle depuis l’arrière de la scène aménagée pour l’occasion… Ce qui a tout de même donné cette chouette photo.

Abitibi-Témiscamingue

Le Cachottier

Le Cachottier est un bistro tout à fait charmant où avaient lieu des spectacles gratuits en formule 5 à 7 tous les jours du festival. Après un très bon spectacle de Ludovic Alarie, j’ai décidé d’y rester manger une bouchée. Mon choix s’est arrêté sur une salade d’haricots verts et chips de saucisson, et bien sûr, un Bloody Ceasar.

Peu importe votre budget, voyager, c'est possible! Visitez la page « Destinations » pour une bonne dose d'inspiration et pour découvrir des astuces pour économiser avant et pendant votre escapade.

Abitibi-Témiscamingue

Jolies maisons

J’ai profité de mon passage à Rouyn-Noranda pour faire un tour rapide au magasin général de Joe Dumoulon afin d’en apprendre plus sur l’histoire de la région. Le développement de Rouyn et de Noranda, parallèlement, mais totalement différemment, est vraiment fascinant. Tout comme l’effet des mines et des usines sur l’environnement dans la région. Jusqu’aux années 1980, des pluies toxiques tombaient parfois sur la ville, et c’est une alarme qui avertissait les résidents de rentrer! Encore aujourd’hui, on ne peut se baigner dans le lac Osisko, car on y trouve des métaux lourds.

Ces jolies maisons du Vieux-Noranda avec vue sur le lac Osisko? Construites dans le cadre du développement de Noranda par la compagnie minière du même nom, pour les patrons de l’entreprise.

Abitibi-Témiscamingue

Abitibi-Témiscamingue

Chez Jezz

Une recommandation de Guillaume de l’ATR, Chez Jezz ne déçoit pas. À deux pas du site du FME, l’endroit est un incontournable pendant le festival. Un peu plus dispendieux, mais on est en vacances ou on ne l’est pas!

C’est surtout mon entrée qui m’a séduite – une recommandation du gentil serveur. Figue bardée de bacon, avec fromage bleu, servie avec épinards et purée de chou-fleur. Le bleu me faisait un peu peur – mais accompagné de la figue et du bacon (!), c’était absolument délicieux.

Abitibi-Témiscamingue

Chez Morasse

Finalement, pour terminer ce billet, je me devais de parler du mythique Chez Morasse. Après tout, c’est probablement l’endroit qu’on m’a recommandé le plus de fois lorsque j’ai mentionné que je visiterais Rouyn-Noranda. Un classique de la région.

Une poutinerie qui se vante de servir la meilleure poutine au monde – marketing réussi, je dois essayer. J’opte pour une poutine au pulled pork ET bacon, parce que je ne fais jamais les choses à moitié.

Délicieux.

La meilleure au monde? À voir, mais un incontournable à Rouyn-Noranda, absolument.

Abitibi-Témiscamingue
J’étais accréditée média pour le FME & l’ATR de l’Abitbi-Témiscamingue m’a invitée à participer à quelques activités touristiques.

10 septembre 2016 : Je trouve ridicule d’en être rendue là, mais suite à beaucoup trop de commentaires disant que je n’ai pas le droit de dire que j’ai visité l’Abitibi-Témiscamingue, car je n’avais que quatre jours, car je n’ai pas assez visité d’endroits ou car je n’ai pas visité le Témiscamingue, j’ai décidé de fermer les commentaires sous ce billet. « Abitibi-Témiscamingue », c’est le nom de la région. Je suis allée en Abitibi-Téminiscamingue. Même si je n’ai pas assez visité d’endroits à votre goût. Vos commentaires accusateurs ne donnent AUCUNEMENT le goût de revenir vous visiter, même si j’ai eu un coup de coeur pour la région lors de mon (trop bref) passage.

Ce billet vous a été utile? Réservez l'hébergement pour votre prochaine escapade sur booking.com et aidez à soutenir ELC : je recevrai une petite commission qui m'aidera à poursuivre la mission du blogue sans que ça ne vous coûte un sou de plus.

, , , ,

28 réponses à Mon séjour en Abitibi-Témiscamingue en 15 photos

  1. Jean 9 septembre 2014 à 23 h 24 min #

    Chère dame !! Très heureux que vous aillez découvert l Abitibi !! Je vous invite maintenant à descendre aussi un peu plus au sud et venir visiter le Témiscamingue. Parce que dans Abitibi-Témiscamingue, il y a le mot : Témiscamingue. Vous y decouverez un paysage très différent de l Abitibi quoi que 1:15 seulement nous sépares de Rouyn. Alors Bienvenue chez nous :)

    • Beatrice 10 septembre 2014 à 9 h 15 min #

      Merci! Visiter le Témiscamingue fait nouvellement partie de mes plans : j’ai reçu le livre photo « Abitibi-Témiscamingue, sur la route avec Mathieu Dupuis » et les paysages y semblent à couper le souffle! Mais j’irais l’été, pas certaine que j’aurais autant de plaisir s’il fait -40! ;-)

      • Jane 10 septembre 2014 à 10 h 26 min #

        Les paysages blancs sont pourtant à couper le souffle dans notre AT! Et un -30 de chez nous, c’est comme un -15 de Québec à cause de l’humidité qui « pogne dans les os » à Québec! ;)

      • Beatrice 10 septembre 2014 à 10 h 52 min #

        Haha, c’est ce qu’on m’a dit et répété mille fois! Mais je ne suis pas la plus grande fan d’hier à la base ;-)

      • Martin Héroux 4 mai 2016 à 12 h 40 min #

        Haha. Le Témiscamingue est au sud de l’abitibi! :-) vrai vrai!
        Si vous voulez des idées de lieux, d’entreprises, de paysages, de belles rencontres … Je suis là.

      • Beatrice 4 mai 2016 à 12 h 45 min #

        Un jour, je rêve d’y aller! C’est malheureusement le temps qui manque :)

      • Martin Audet 19 mai 2016 à 7 h 49 min #

        Bon commentaire Béatrice, mais j’aimerais porter ton attention au fait qu’a -40 en Abitibi c’est beaucoup plus supportable que -20 dans la métropole….. c’est une question d’humidité relative…… Tu devrait venir nous voir en hiver lespaysage sont encore plus grandiose !!!

      • Beatrice 23 mai 2016 à 18 h 32 min #

        Je pense que ma prochaine visite sera quand même en été ;-) haha

    • Christine 19 mai 2016 à 8 h 14 min #

      L’Abitibi Temiscamongue ce n’est pas juste Rouyn Noranda! C’est tellement plus que ca !!! Vous deviez changer le titre de votre article pour « mon sejour a Rouyn Noranda en 15 photos! » C’est ce qie je reproche au gent ils pensent avoir visiter une region et en fais ils n’ont vu qu’une seul ville!!! Prenez 2 semaines et faite vraiment le tour de notre region après vous verrez pourquoi nous l’aimons tant!!

      • Beatrice 23 mai 2016 à 18 h 32 min #

        Bin voyons l’agressivité. Je n’ai jamais prétendu avoir visité toute la région, je n’avais que 5 jours et je mentionne depuis mon retour que je rêve d’y retourner pour voir tout ce que je n’ai pas eu la chance de voir. Ça reste des photos prises dans la région, donc mon titre est tout à fait correct. C’est vraiment accueillant pour les visiteurs, ça, faire un concours de « t’as pas le droit de dire que t’es venu ici si t’as pas visité assez de villes! »

  2. Yannick 10 septembre 2014 à 11 h 10 min #

    Salut!
    Tu aurais sans doute aimé faire une ballade en kayak sur le grand lac Opasatica!
    Notre centre de villégiature loge sur la rive de ce grand lac, à environs 25 minutes du centre-ville!
    Nous avions d’ailleurs quelques privilégiés qui logeait en chalet sur notre site pendant le FME…
    Voici une petite photo, question de te donner le goût de venir faire ton tour…!
    https://dl.dropboxusercontent.com/u/42760077/DomaineOpasatica-Montbeillard-52446.jpg
    Au plaisir de t’acceuillir bientôt à nouveau dans notre région!
    P.S.: Nous avons également de magnifiques cabanes pour pratiquer la pêche sur la glace… Ça protège du froid quand il fait -40! ;-)

    • Beatrice 10 septembre 2014 à 11 h 13 min #

      Oh wow! C’est sur ma liste sans faute pour mon prochain tour dans la région! Peut-être en avril, il y a le festival DocuMenteur qui me tente beaucoup! :-)

    • Angèle Michaud 21 mai 2016 à 1 h 57 min #

      C’est vrai que ce n’est pas bien chaud l’hiver à -30! Par contre c’est bien vrai que c’est moins pire qu’un -15 de Québec! Mais en fait je suis très mais très frileuse et je me dis toujours que si j’ai froid dehors l’hiver, c’est que je ne suis pas assez bien habillée! Une bonne paire de botte de poils, de bons pantalons doublé et mon manteau d’hiver ( kanuck, ozone, Canada Goose ou un bon vieux parka) et ce n’est plus si froid dehors l’hiver en Abitibi!! Il y a des ces paysages à couper le souffle l’hiver! C’est enchanteur pour ne pas dire féerique! Et poirtant je suis une fille de chaleur, une fille qui ne vivrait que pour le sud mais qui ne saurait se passer d’un bel hiver blanc!
      Angèle et non Ongèle ( loll ) et mon nom de famille est Michaud! Un peu contradistoire non? ;)

      • Angèle Michaud 21 mai 2016 à 2 h 03 min #

        Petites corrections: pourtant et non poirtant
        Contradictoire et non contradistoire
        Désolée, fautes de frappe!
        Et j’oubliais les bonnes manières….merci pour les belles photos ainsi que pour les bons comentaires sur l’Abitibi-Témiscamingue!

  3. Marie-Pier 10 septembre 2014 à 12 h 20 min #

    Oh, ma ville natale! Prochaine fois que tu veux y aller, j’ai des recommendations! :)
    J’ai déjà travaillé dans le tourisme en plus (Église Orthodoxe Russe, un site touristique géré par la Maison Dumulon).
    Il y a plein de petits restos à voir! Le St-Exupéry, près du St-Honoré, un incontournable pour déjeuner (durant le festival du cinéma international en octobre, tu peux y voir des vedettes, ils vont souvent manger là :P). Si tu aimes les produits naturels, la boutique La Semance, dans le vieux Noranda, est super. Pour le midi, je te recommande le resto Olive et Basil, ils ont des paninis et des salades de pâtes vraiment délicieuses!

    Fait moi signe pour d’autres recommandations…! :)

    • Beatrice 10 septembre 2014 à 14 h 42 min #

      J’ai mangé un muffin chez St-Exupéry, ça faisait partie des endroits sur ma liste, mais j’ai manqué de temps pour un déjeuner complet! Il faudra certainement que j’y retourne, c’était plein quand j’y suis allée, c’est bon signe! :-)

      Merci des recommandations, c’est officiel, il faudra que j’y retourne!

  4. Roger 10 septembre 2014 à 13 h 31 min #

    Malheureusement, le paysage magnifique de l’Abitibi se fait trop souvent détruire par les parcs à résidus mal entretenus ou orphelins. N’attendons pas qu’une catastrophe comme celle de la Colombie-Britannique arrive à nos portes, exigeons des redevances raisonnables des minières, ne serais-ce que pour restaurer les dizaines de parcs à résidus orphelins dont personne ne s’occupe et travaillons ensemble pour redonner un petit lustre à notre belle région en incitant nos citoyens à adopter des comportements raisonnables (ne pas laisser ses déchets sur le bord de la rue serait un début!)

    • Beatrice 10 septembre 2014 à 14 h 52 min #

      Je suis tellement d’accord : rien ne m’enrage plus que des gens qui jettent leurs déchets par terre! Je n’étais pas au courant des enjeux des parcs à résidus, dommage. En espérant que la situation se règle!

  5. Cora Lee 10 septembre 2014 à 20 h 35 min #

    salut si tu reviens en abitibi, arrete toi a ville marie plus beau village du quebec plus une escapade sur le lac est obligatoire :) bonne journee :)

    • Beatrice 11 septembre 2014 à 10 h 36 min #

      Bien noté! Merci!

      • Sylvio Basque 5 mai 2016 à 21 h 00 min #

        Il me fera plaisir de t’emmener sur le lac Témiscamingue en voiler. En passant lui aussi a été couronné le plus beau lac du Québec. Pour l’hébergement (toujours à Ville-Marie) je te conseille chez Eugène ou alors l’auberge jeunesse presque juste à côté. Si tu as envie de te rapproché de la nature, le domaine Temikami ou le camping La Bannic louent de jolies chalets certain avec vue impressionnante sur le lac. Ensuite bien étant donné que tu apprécies la bonne bouffe… Il faut venir durant la Foire Gourmande. Un festival très courru en Aout.

      • Beatrice 5 mai 2016 à 21 h 05 min #

        Merci pour toutes ces suggestions! Un jour j’aurai la chance d’y aller! Malheureusement le travail me garde à Montréal pour une bonne partie de l’été, ce qui limite le temps que je pourrais dédier à un tel voyage. Mais c’est dans mes plans!

  6. Janis et Sulvain 12 septembre 2014 à 10 h 29 min #

    Bonjour à toi,
    Séjour en Abitibi , je dirais plus séjour à Rouyn Noranda! Un site a découvrir lors de votre prochain séjour est située à mi-chemin entre la ville de Rouyn-Noranda et de La Sarre, sur le Lac Duparquet : La Pourvoirie des Iles du Lac Duparquet vous offre 10 unités de motel invitantes et chaleureuses de style champêtre et 4 luxueux chalets. Tous les sports d’été ou d’hiver ou sont presque praticables sur le site : ski de fond, raquette, patin, motoneige, quad et pêche blanche ou pêche d’été, exclusion de ponton.
    La Pourvoirie des Îles du Lac Duparquet et Restaurant Le Champêtre. Majestueux lac de 135 îles à explorer dont la fameuse île Mook-Mook qui existe vraiment. Notre superbe restaurant « Le Champêtre » Un menu traditionnel, une enviable et savoureuse table d’hôte conçue avec des produits régionaux,concocter par notre chef M. Francis Desjardins , dans une ambiance des plus conviviales vous attend.
    Bienvenu chez nous !

    • Beatrice 12 septembre 2014 à 10 h 46 min #

      Rouyn-Noranda est en Abitibi, non? ;-)
      Merci de la recommendation! Je visiterai peut-être lors d’un prochain séjour! :)

  7. Fleurette Duchrme 7 mai 2016 à 0 h 03 min #

    Béatrice 6 mai 2016 à 11h50

    Une vraie bonne publicité pour ma ville natale!!! J’ai émigré vers la banlieue nord Montréalaise il ya 50 ans…Et ce qui me manque le plus, c’est la pêche et la chasse! À Rouyn on peut partir après dîner pour le bois, et revenir avec 3 perdrix avant le souper….Et on n’a pas à se taper 40 kilomètres pour aller pêcher le brochet!!!

    Toutes ces belles photos m’ont donné une telle nostalgie….J’y retrouve tout plein de magnifiques paysages et des restos qui n’existaient pas dans le temps!

    Merci Béatrice pour cet invitant témoignage! Même si j’ai quitté depuis longtemps…Rouyn c’est toujours chez-nous!

    • Beatrice 9 mai 2016 à 8 h 01 min #

      J’ai vraiment adoré la région… même si je ne pêche pas, et ne chasse pas! haha :) Merci de ton commentaire!

  8. Francis 19 mai 2016 à 9 h 49 min #

    Ta visiter rouyn-noranda, pas l’abitibi, car ta pas visiter Valdor.

    • Beatrice 23 mai 2016 à 18 h 30 min #

      J’ai visité le parc d’Aiguebelle et le Refuge Pageau aussi, est-ce qu’il faut que je renomme mon billet « 15 photos de lieux proche de Rouyn-Noranda, car je n’avais que 4 jours dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue »? Dans le genre « commentaire pas constructif »…

Ne manquez plus un seul billet!

Abonnez-vous à l’infolettre mensuelle et recevez gratuitement le ebook 10 trucs pour économiser à l’épicerie... sans effort!

+11
Tweetez
Partagez994
Épinglez102