Un coup de coeur surprenant à Laval

À la mi-septembre, j’ai été invitée à redécouvrir Laval avec mes yeux de montréalaise. L’idée, mettre fin aux stéréotypes au sujet du non-coolisme du 450.

Bon, je dois avouer que j’ai grandi dans le 450, donc j’ai plus ou moins de préjugés négatifs sur Laval. Mais depuis que j’habite Montréal, je n’y vais presque plus, donc j’étais heureuse d’aller y faire un tour.

Tire-Bouchon Bistro Parisien

Après avoir confirmé malgré moi que l’on peut se rendre du Vieux-Montréal au métro Montmorency en moins de 30 minutes (note à moi-même : toujours utiliser une alarme quand on a des rendez-vous à la mi-journée), les collègues blogueurs et moi nous sommes dirigés vers le Tire-Bouchon, un des premiers restaurants ouverts au Centropolis, pour une petite mise en bouche.

Centropolis Laval

Au menu : trois tartares : boeuf, thon et saumon. Tellement bon que je n’ai déjà presque plus faim.

Mais la journée ne fait que débuter…

Kiyomi / Sukho Thai

Deuxième arrêt, un restaurant à deux visages, situé à quelques minutes à pied à peine, toujours au Centropolis. D’un côté, Kiyomi, avec son décor lumineux, coloré, presque manga, où on peut déguster des tapas coréennes. De l’autre, Sukho Thai, où la sophistication thaïlandaise est de mise. Coup de coeur pour les tacos coréens.

Centropolis Laval

Centropolis Laval

La Belle et la Boeuf

Et ce n’était pas fini. Une petite marche santé s’impose avant notre troisième arrêt, le restaurant du Centropolis dont j’avais le plus entendu parler : la Belle et la Boeuf.

Centropolis Laval

Le décor est magnifique, on nous sert de la nourriture de brasserie et du comfort food à n’en plus finir, c’est le genre d’endroit que j’aime. J’y reviendrai.

Centropolis Laval

Et mon coup de coeur… le jardin de la place centrale du Centropolis!

Vous vous rappelez cette petite marche santé que nous avons dû faire entre les deuxièmes et troisièmes restaurants, question de tenter de digérer un peu pour mieux manger par la suite?

Ce qui devait être un petit arrêt rapide s’est vite transformé en mon coup de coeur de la journée.

Au milieu du Centropolis, on trouve une place centrale. J’en avais parlé plus tôt cet été, c’est ce focus sur le divertissement, ce côté presque « village » qui fait que je préfère le Centropolis à d’autres centres d’achats extérieurs du Québec. Mais ce que je n’avais jamais remarqué auparavant, c’est que le jardin entourant cette place centrale, c’est en fait… un potager.

Centropolis Laval

Tout au long de l’été, plusieurs variétés de légumes et fines herbes donnent de jolies couleurs à la place centrale. C’est tellement joli en fait, qu’il est facile de croire qu’on fait face à un jardin de fleurs et non un potager. C’est lorsqu’on s’approche que l’on remarque le chou, la bette à carde, les tomates…

Centropolis Laval

Centropolis Laval

Centropolis Laval

Centropolis Laval

Le plus beau dans tout ça? L’automne venu, tous ces beaux légumes sont donnés à la banque alimentaire de Laval, question d’aider les moins fortunés de la région.

Ça, c’est le genre d’initiative qui fait toute la différence pour moi. C’est si simple comme idée, mais c’est ce qui me donne envie de dépenser mon argent à un endroit plutôt qu’un autre. 

Dans le fond, t’es cool, Laval. Centropolis, je reviendrai.

Centropolis Laval

Merci à Tourisme Laval pour l’invitation.

Ce billet vous a été utile? Réservez l'hébergement pour votre prochaine escapade sur booking.com et aidez à soutenir ELC : je recevrai une petite commission qui m'aidera à poursuivre la mission du blogue sans que ça ne vous coûte un sou de plus.

,

2 réponses à Un coup de coeur surprenant à Laval

  1. Jennifer 24 septembre 2014 à 16 h 25 min #

    Elle est hot ma ville natale, hein? ;) hahaha

Laisser un commentaire

Ne manquez plus un seul billet!

Abonnez-vous à l’infolettre mensuelle et recevez gratuitement le ebook 10 trucs pour économiser à l’épicerie... sans effort!

+12
Tweetez
Partagez69
Enregistrer18