Voyager en Islande : ce qu’il faut savoir

Ahh, l’Islande! Même si c’est l’été à Montréal (et qu’il fait FROID en Islande), je ne peux cesser d’y penser. Cette destination est tout simplement irréelle. Je l’ai dit et je le répète : vous devez visiter ce pays au moins une fois dans votre vie.

Cependant, une fois sur place, ce ne sont pas que les paysages tout droit sortis d’une autre planète qui étonnent. Voici trois choses quelque peu surprenantes (tout dépend du nombre de voyages que vous avez à votre actif!) à savoir avant de voyager en Islande.

Les cartes de crédit canadiennes ne sont pas toujours acceptées

Je ne sais pas si ma carte de crédit était refusée parce qu’il s’agit d’une carte Desjardins (PIN à 5 chiffres) ou parce qu’il s’agit d’une carte canadienne, et personne n’a pu me confirmer la raison, mais bref : ma carte a été refusée dans toutes les stations d’essence libre-service que j’ai visitées en Islande.

Ce que ça signifie? Il faut payer au comptoir et vous procurer une carte prépayée lorsque vous croisez une station avec service, afin de vous assurer de ne pas être pris au dépourvu si vous croisez seulement des stations libre-service.

voyager en Islande

La carte à 10 000 couronnes nous permettait de faire environ un plein et demi chez N1, la station avec le plus de succursales en Islande. Demandez au préposé de la compagnie de location de voiture que vous utilisez si vous avez accès à des rabais dans certaines stations-services et ne vous procurez pas trop de cartes prépayées d’un coup : elles ne sont pas remboursables… et ne risquent pas d’être bien bien pratiques à votre retour à la maison!

Je n’ai pas eu de problèmes avec ma carte ailleurs que dans les stations-service.

Les voitures manuelles sont les plus communes

Si vous avez beaucoup voyagé en Europe, ceci ne vous étonnera certainement pas. Par contre, si vous n’y avez jamais mis les pieds, assurez-vous de ne pas louer accidentellement une voiture manuelle si vous conduisez uniquement automatique!

Ici, autant les voitures automatiques sont communes, en Europe, et donc en Islande, c’est tout le contraire.

voyager en Islande

Louer une voiture automatique peut facilement coûter le double du prix d’une voiture pareille, mais manuelle. Ne vous laissez pas aveugler par les prix alléchants des voitures manuelles si vous n’en avez jamais conduit une avant : dites-vous que si vous devez payer le remorquage parce que vous n’arrivez plus à démarrer, le deal du siècle, ça n’en sera plus un…

Les auberges de jeunesse ne fournissent pas toujours les draps

Parce que j’aime ça me répéter, séjourner dans les auberges de jeunesse en voyage, c’est une excellente façon de sauver de l’argent, et les auberges offrent maintenant un luxe parfois étonnant (et l’accès à des cuisines!).

voyager en Islande

voyager en Islande

L’auberge Saeberg, comme un chalet de luxe (avec spa thermal!)… que nous avons eu à nous seules! 

Sauf que… il faut savoir qu’en Islande, les draps ne sont pas toujours fournis dans les dortoirs d’auberge de jeunesse. Quelques options s’offrent à vous :

  • Emmener votre sac de couchage
  • Payer un extra pour avoir accès à des draps
  • Rester en chambre double, où les draps sont toujours fournis (comme dans les hôtels, quoi!)

L’information sur la disponibilité (ou non-disponibilité) des draps, gratuitement ou en location, est indiquée sur toutes les pages des différentes auberges.

Peu importe votre budget, voyager, c'est possible! Visitez la page « Destinations » pour une bonne dose d'inspiration et pour découvrir des astuces pour économiser avant et pendant votre escapade.

Qu’aimeriez-vous savoir au sujet de l’Islande?

J’ai été reçue à l’auberge Saeberg.

Ce billet vous a été utile? Réservez l'hébergement pour votre prochaine escapade sur booking.com et aidez à soutenir ELC : je recevrai une petite commission qui m'aidera à poursuivre la mission du blogue sans que ça ne vous coûte un sou de plus.

,

4 réponses à Voyager en Islande : ce qu’il faut savoir

  1. Camille MB 3 janvier 2016 à 12 h 23 min #

    Bonjour Béatrice,

    je prévois aller en Islande fin juillet/début août prochain. Je me demandais: est-il vraiment nécessaire d’avoir un véhicule 4×4 en été? Ou le fait de louer un plus petit véhicule nous empêchera de voir certains éléments du pays?

    Merci d’avance! :)

    • Beatrice 3 janvier 2016 à 12 h 31 min #

      Salut! J’ai aussi visité l’Islande en juin avec un véhicule normal et à quelques moments on aurait souhaité avoir un 4×4. Pas pour la neige (quoi que… on ne sait jamais!), mais parce que certaines routes, même si elles ne sont pas des « F roads » (où les 4×4 sont obligatoires), sont en tellement mauvais état (gravelle, trous, etc.) et la température est tellement extrême (vents fous, pluie, etc.) qu’on se serait sentis plus en contrôle. On a rebroussé chemin une fois car la route était impraticable avec un véhicule économique. J’espère que ça aide! C’est sûr que c’est moins essentiel en juillet qu’en avril.

  2. Émilie 9 janvier 2017 à 20 h 06 min #

    Bonjour! J’ai de petites questions concernant l’Islande.

    Gaz: Pour faire le tour en VUS, en 8-9 jours, à combien de gaz en $ CAD dois-je m’attendre environ?

    Nous avons loué la voiture, as t-on besoin d’un permis de conduire international?

    Merci pour votre blog, il nous aide et nous INSPIRE beaucoup!!!

Laisser un commentaire

Ne manquez plus un seul billet!

Abonnez-vous à l’infolettre mensuelle et recevez gratuitement le ebook 10 trucs pour économiser à l’épicerie... sans effort!

+12
Tweetez
Partagez57
Épinglez2K