Bigarade : pour l’amour de la belle literie qui durera toujours

J’aime toujours recevoir des courriels des lectrices. Surtout quand ils ont pour titre « cheveux roses & commerce local ».

C’est donc en parlant de cheveux aux couleurs folles que j’ai découvert Geneviève, qui a fondé Bigarade, une entreprise de literie.

Son objectif : créer de la literie de qualité, faite à Montréal et garantie à vie. C’est donc inspirée de sa grand-mère qu’elle crée des housses de couette, coussins et autre literie. Sa philosophie : acheter une fois et choisir quelque chose de durable, au lieu de se procurer des produits de mauvaise qualité qui devront être remplacés après quelques années.

Bigarade

Comment ne pas craquer quand les produits sont présentés ainsi?!

Bigarade

Tout est pensé chez Bigarade : de la provenance des tissus, à leur qualité, au pourquoi du rembourage de plumes synthétiques, à la fermeture éclair faite de laiton à Montréal, au dos du coussin en lin naturel, et même l’enveloppe pour l’envoi, faite de carton recyclé.

En me promenant sur le site, je suis tombée amoureuse du coussin Val d’Or, celui sur les photos de ce billet. Je l’ai donc commandé, et je pense que je l’aime encore plus chez moi : il est de la parfaite grandeur, est d’une douceur incroyable, est parfaitement fluffy, et que dire du motif : un foulard vintage scanné et imprimé par sublimation, ce qui fait qu’il ne pâlira jamais.

Ce côté parfaitement fluffy? Du faux duvet, qui offre certains des avantages de la plume naturelle, sans la maltraitance des animaux, et certains des avantages du polyester, comme être hypoallergène. De plus, ce duvet est lavable. Geneviève m’a cependant mentionné que Bigarade est sur la liste d’attente d’une compagnie montréalaise qui fabrique un nouveau rembourrage biodégradable.

Bigarade

Bigarade utilise trois types de matériels dans la confection de sa literie :

  • Des tissus vintage, neufs : certains tissus oubliés, de grande qualité;
  • Des matériaux réutilisés;
  • Des textiles antiques scannés et réimprimés par sublimation, comme dans le cas de mon coussin.

Bien que j’aie craqué pour un coussin, ce sont en fait les housses de couette qui sont les plus populaires chez Bigarade.

Et les prix, dans tout ça?

Pour les coussins, 69$, et pour les housses de couette, 235$.

Non, ce n’est pas donné. Mais ce n’est pas exagéré non plus. Et comme l’explique si bien Geneviève, « quand c’est de la qualité, c’est beaucoup moins d’entretien que quand c’est cheap! »

Et ça va durer, surtout. Et c’est garanti à vie, siiiii jamais le zipper brisait, ou autre.

Et ça rejoint à 100% ma vision : on achète une fois, quelque chose qui va peut-être nous coûter un peu plus cher, mais qui va durer, plutôt que de choisir quelque chose à moindre prix, mais qui a une durée de vie limitée. C’est un meilleur investissement pour la planète, mais aussi, pour notre porte-feuille : un coussin à 69$ garanti à vie revient finalement beaucoup moins cher que trois coussins à 30$ qui n’ont pas duré.

Une touche que j’ai aimée? La signature de la couturière, sur mon coussin (trois mamans couturières aident Geneviève dans son travail).

Bigarade

Comment reconnaître de la literie de qualité

Geneviève m’a donné quelques astuces afin de reconnaître de la bonne literie, surtout des coussins.

Bigarade

  • Il doit y avoir une fermeture éclair (car sinon, ce sera difficile à laver, et personne ne veut devoir jeter un coussin après un incident avec de la sauce à spag’);
  • À quoi ressemble le tissu du dos du coussin? Certaines compagnies vont épargner en utilisant un tissu de mauvaise qualité ou laid en arrière, tandis que les bons coussins auront deux « beaux » côtés. Dans le cas de Bigarade, le dos est en magnifique lin naturel, parfait lorsqu’on veut un look plus neutre;
  • Toujours ouvrir un coussin : ça permet de voir si le zipper fonctionne bien, et de quoi la rembourrure est faite;
  • Par exemple, une rembourrure de polyester va devenir « flat » après quelques temps et ça ne se recycle pas, donc ça se retrouvera au dépotoir rapidement. Pas très écologique. (Tout le monde aime Ikea, mais tout le monde a aussi déjà eu un coussin de chez Ikea devenu flat après un an d’utilisation).

Comment bien entretenir sa literie

Bigarade

Mon nouveau coussin chez moi! (avec un coussin souvenir d’Australie, et un coussin acheté sur Etsy)

Bon, maintenant que vous êtes d’accord qu’il est mieux d’investir une fois pour de la bonne literie plutôt que 5 fois pour de la literie de moindre qualité (yayayay), il faut l’entretenir!

Et c’est en fait très simple, puisque c’est lavable (+1 pour la qualité!)

Il suffit de mettre la literie à l’envers dans la laveuse. Il est même possible de mettre la literie dans la sécheuse, mais puisque le lin est un tissu naturel, il faudra la repasser par la suite. Geneviève suggère de faire sécher à plat.

Tout simplement!

Quelle est votre pire histoire d’horreur de literie « cheap » qui n’a pas duré?

J’ai reçu le coussin « Val d’or » de Bigarde afin d’écrire ce billet.

2 réponses à Bigarade : pour l’amour de la belle literie qui durera toujours

  1. Christiane st-onge 4 avril 2016 à 20 h 30 min #

    Je viens d’écouter ta présentation des dragons se n’est pas terminé mais très intéressant. ..j’aimerais en commander comment faire

    • Beatrice 5 avril 2016 à 11 h 57 min #

      Bonjour Christiane, vous êtes sur un blogue qui a parlé de Bigarade. Pour commander, il faut aller sur leur site directement :)

Laisser un commentaire

Ne manquez plus un seul billet!

Abonnez-vous à l’infolettre mensuelle et recevez gratuitement le ebook 10 trucs pour économiser à l’épicerie... sans effort!

+11
Tweetez
Partagez54
Enregistrer