Se payer la traite, peu importe son budget

Le retour de l’automne annonce le retour du cocooning, du linge mou, des grandes tasses de thé tous les soirs… et des journées plus courtes, du froid et de la maudite déprime saisonnière.

Plus que jamais, il est donc important de s’occuper de soi et de s’offrir une matinée, une journée ou une soirée de détente. De luxe. De se payer la traite, quoi.

Voici trois façons (et demi!) de se payer un moment de luxe, peu importe son budget.

Version paumée

Parce qu’on n’a pas besoin de dépenser une petite fortune pour se faire du bien. Voici ce que j’aime faire quand je sens que la vie devient trop intense :

  • Je prends un long bain avec comme seule source d’éclairage des chandelles (et je laisse mon iPhone bien loin!), parfois en lisant un livre, parfois en méditant.

se payer la traite

se payer la traite

Vernis QUO Breathable couleur The Antidote (10,99$)

  • Je me fais une manucure et pédicure maison ou encore un masque.
  • J’adore aussi cuisiner, ça me relaxe complètement!
  • Ou je me gâte avec un marathon de Friends, même si j’ai vu la série 400 fois et que je connais pratiquement le dialogue par coeur. C’est mon plaisir coupable, pas coupable. Et ça me permet encore de décrocher.
  • Tout cela avec un verre de vino ou une tasse de thé, selon mon mood (et le moment de la journée!). Mon coup de coeur récent : le thé aux noisettes de TeaTaxi. C’est genre du Nutella à boire.

se payer la traite

L’été, en version piscine-des-parents et roman policier

Version « vraie vie »

Quand ça nous tente de nous gâter un peu plus, mais tsé, on a un budget à respecter…

  • Un de mes grands bonheurs de la vie est d’aller me faire faire une manucure / pédicure au gel dans un salon. Mon salon de choix est Le Manoir au centre-ville de Montréal. Je trouve ça zen de me faire dessiner sur les ongles et j’aime que ça dure un bon deux semaines, aussi!

se payer la traite

Mes parfaits ongles gold qui fittent avec mon collier Woodgasm (d’une créatrice québécoise!)

  • Ça fait longtemps que je ne l’ai pas fait, mais j’adore aller au salon de coiffure, surtout pour un simple lavage de tête. Un massage de cheveux, c’est le BONHEUR.
  • Si je veux me gâter une coche au-dessus, j’aime me payer un massage. J’ai été « chanceuse », quand je me suis blessée à l’hiver 2015, je suis allée dans un salon de massage qui m’avait été recommandé (le St-James) et ils avaient une super promo à l’achat de plusieurs massages. Puisque j’en avais besoin pour ma blessure, j’en ai profité… mais j’en ai aussi acheté quelques-uns pour les moments plus intenses de la vie. Il m’en reste un, je le garde pour un moment de grand besoin! (Sinon, il y a toujours des deals sur les sites d’achats groupés).
  • Souvent, je préfère être seule pour me « payer la traite », mais un souper au resto (ou à la maison) avec une amie, ça peut faire un grand bien.

roadtrip nord du Nouveau-Brunswick

Un dessert en coeur HYPER MÉGA CHOCOLATÉ au Salmon Lodge de Campbellton <3

Version le gros luxe

Se payer la traite version gros luxe pour moi, ça ne peut signifier qu’une chose : une journée au spa, peut-être suivi d’un souper au resto et/ou d’une nuit à l’hôtel.

Avec les années, j’ai testé pas mal de spas. Du Finlandais (le premier que j’ai visité à vie!), au Bota Bota, au Scandinave Vieux-Montréal, au Saint-Jude, au NRJ Spa en Beauce…. même au Blue Lagoon et aux Myvatn Nature Baths en Islande!

se payer la traite

Spa le St-Jude

itinéraire Islande en avril

Myvatn Nature Baths

Mais il y a quelques semaines, j’ai visité le Balnéa à Bromont pour la première fois et je crois que c’est mon préféré à vie.

OH MY GOD. (Imaginez en ce moment, avec les couleurs automnales!)

se payer la traite

se payer la traite

Le lieu est idyllique. Il y a plusieurs bains et un nombre incroyable d’espaces de détente, dont plusieurs avec vue sur le lac. Lors de ma visite, il était même possible de se rendre sur le lac et de se laisser drifter sur l’un des matelas flottants. Le rêve.

Et à ce que je comprends, un hôtel ouvrira prochainement sur place. Allô le weekend de luxe parfait.

Version le gros luxe… pas tant cher

Même si vous optez pour le gros luxe, sachez que plusieurs spas offrent des tarifs spéciaux en matinée ou en semaine, ce qui permet de se payer la traite, tout en respectant son budget.

Par exemple, au Balnéa, il y a une très grande variété de prix :

  • 70$ les weekends, fériés et fêtes et durant la saison estivale
  • 60$ en semaine
  • 40$ à partir de 17h (ou 18h durant la période estivale)
  • 35$ accompagné d’un soin en semaine, 45$ la fin de semaine
  • Il y a aussi des tarifs pour une visite de quelques heures seulement

se payer la traite

C’est la même chose dans plusieurs spas. À certains endroits, il est aussi possible d’acheter une banque de visites pour économiser. Bref, si votre horaire est flexible, ça vaut la peine de regarder, car même en se payant la traite, c’est toujours le fun d’économiser un peu ;-)

Finalement, Martine, une lectrice du blogue, m’a mentionné qu’elle utilise ses bonidollars pour se gâter avec une sortie au spa. Si votre carte de crédit offre des remises en argent, les garder pour se payer un petit luxe est toujours une bonne idée!

Vous avez aimé ce billet? Épinglez-le sur Pinterest!

se payer la traite

Qu’aimez-vous faire pour vous payer la traite?

J’ai reçu du thé TeaTaxi, le vernis QUO et le collier Woodgasm en envoi de presse et j’ai participé à une journée de presse au Balnéa.

, , ,

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Ne manquez plus un seul billet!

Abonnez-vous à l’infolettre mensuelle et recevez gratuitement le ebook 10 trucs pour économiser à l’épicerie... sans effort!

+13
Tweetez
Partagez28
Épinglez1