Contenu commandité 

Vivre avec moins et vendre le superflu

Je suis revenue d’Australie il y a quelques jours.

Chaque fois que je reviens de voyage, je fais le même constat : j’ai (encore!) apporté trop de choses, mais j’ai vécu avec seulement le contenu d’un sac à dos pendant plus d’un mois, sans jamais manquer de rien.

Je regarde alors tout ce qui se trouve chez moi avec un oeil différent.

Mon Dieu que j’ai du stock! haha

ménage printemps

On ne peut pas dire que je suis minimaliste, haha!

Sac à dos vs valise

Depuis 2010, je voyage toujours en sac à dos.

Puisque mes voyages ont souvent plusieurs arrêts, j’aime la liberté que me procure le fait de trainer mon sac sur mon dos. Et quand j’ai des escaliers à monter ou que le trottoir est pavé, oh que je suis contente de ne pas avoir de valise à roulettes!

Mon sac principal fait 62L, ce qui est immense ou petit, selon la personne à qui vous parlez. Généralement, je dirais que c’est la grosseur parfaite pour moi. Ça me force à limiter le nombre de choses que j’amène… même si je finis toujours pas remarquer que je n’ai pas utilisé 2 ou 3 trucs du voyage (lors de celui-ci : mon fer plat et un de mes t-shirts).

souliers en voyage

Mon sac de 62L et mon sac à dos de jour bien remplis, avant mon départ pour l’Australie!

voyager avion carry-on

Mon sac carry-on à Winnipeg

J’ai aussi récemment acheté un sac 40L, de la grandeur parfaite pour voyager en mode carry-on.

Pourquoi je vous dis tout ça?

Parce que quand j’ai rangé mon sac après mon voyage, j’ai réalisé que je n’avais non pas une, mais DEUX valises, que je n’ai pas utilisées depuis des années et qui accumulent la poussière dans mon garde-robe!

LesPAC

Deux valises (et un petit sac), ça prend de la place!

Achetez mes valises

LesPAC permet maintenant de placer des annonces gratuitement dans la majorité de ses catégories. J’ai décidé qu’il était temps de cesser de garder ces valises « au cas où » et de les afficher sur le site. Magasiner responsablement et localement et réduire la surconsommation, ça me parle!

Je me suis donc inscrite avec mon compte Facebook et j’ai créé mon annonce. C’était la première fois que j’utilisais LesPAC et le processus est assez straight forward. Il est facile d’indiquer l’état de notre article (usagé ou neuf), y ajouter des photos (ou même une vidéo YouTube!) et une courte description. En plus, c’est une plateforme 100% québécoise et totalement sécuritaire.

On peut également choisir la date de fin de notre annonce, 3 mois par défaut, ou une durée personnalisée.

Bref, quelques minutes à peine et mon annonce était prête!

Si vous êtes plus du genre « voyage dans un resort dans le Sud », ma grosse valise serait parfaite pour vous. Si vous cherchez une valise de grandeur carry-on qui fera triper votre nièce qui s’apprête à prendre l’avion pour la première fois, ma petite valise sera parfaite pour vous.

Je suis bonne vendeuse, hein! ;-)

Pour voir mon annonce (et acheter mes valises!), c’est ICI.

LesPAC

Bien utiliser les petites annonces

Les petites annonces en ligne, c’est le fun, mais encore faut-il bien les utiliser. Voici quelques trucs.

  • Soyez précis. Par exemple, je ne vends pas une « grosse valise ». Je vends une valise noire à 4 roulettes de 41 x 21 x 72cm de marque TravelPro.
  • Soyez honnête. Il est possible de vendre un article avec des traces d’usure, mais il faut donner l’information au sujet de l’état, pour éviter que quelqu’un se déplace jusqu’à chez nous, pour finalement revirer de bord, car l’article ne correspond pas à la description.
  • Soyez flexible. Que ce soit sur le prix ou les conditions d’achat, il est avantageux d’être prêt à négocier pour clore la vente rapidement.
  • Soyez réaliste. Si le produit neuf vaut 100$ et que le vôtre a des traces d’usure, vous ne pourrez pas le vendre 95$.
  • Soyez prudent. Avisez quelqu’un si vous recevez un acheteur potentiel à la maison lorsque vous êtes seul, et entendez-vous sur les modalités d’achat (comptant, virement Interac, aurez-vous du change sur vous?) avant que cette personne arrive chez vous, pour éviter un malentendu. Quelques conseils de sécurité supplémentaires.

LesPAC

Il manque l’embout de l’un des zippers de ma grosse valise : je l’ai mentionné dans l’annonce!

Bref, ce n’est pas sorcier! Et si on peut avoir quelques dollars pour quelque chose qui traine dans le fond de notre garde-robe depuis quelques années… pourquoi pas?

Vous avez aimé ce billet? Épinglez-le sur Pinterest!

LesPAC

Vendez-vous parfois ce qui ne sert plus sur les petites annonces?

Ce billet est commandité par LesPAC.

,

4 réponses à Vivre avec moins et vendre le superflu

  1. Céline 4 mai 2017 à 15 h 02 min #

    J’ai vendu des trucs à quelques reprises sur le site Kijiji, c’est gratuit et c’est super.

  2. Ben 9 mai 2017 à 20 h 43 min #

    Oui, je vends et achète régulièrement sur kijiji, qui est gratuit depuis toujours, alors que lespac vient tout juste de comprendre! Trop peu trop tard selon moi.

  3. Carole 5 juin 2017 à 18 h 55 min #

    Cela m’arrives 2 à 3 fois par année !D’ailleurs j »en profites présentement !Pourquoi garder des choses qui peuvent servir à quelqu’un d’autres .

Laisser un commentaire

Ne manquez plus un seul billet!

Abonnez-vous à l’infolettre mensuelle et recevez gratuitement le ebook 10 trucs pour économiser à l’épicerie... sans effort!

+11
Tweetez
Partagez37
Épinglez5